Le Prêt Étudiant Garanti par l’État – Comment L’obtenir

Le prêt étudiant garanti par l’État est un crédit à la consommation pour permettre à l’étudiant de financer ses études sans l’aide de ses parents.

Même si celui-ci n’est pas obligé de justifier l’utilisation du prêt, il est quand même soumis à certaines obligations.  Toutefois, l’accès n’est pas aussi difficile. Par ailleurs, le montant offert à titre de prêt est assez substantiel pour un étudiant.

ANNONCE

Êtes-vous encore étudiant ? Le prêt garanti par l’État vous intéresse-t-il ? Dans ce cas, vous êtes invité à poursuivre la lecture de cet article. Comme cela, vous serez en mesure de comprendre le système et des modalités à faire pour son obtention.

Le Prêt Étudiant Garanti par l'État - Comment L'obtenir

Mieux Connaître le Prêt Étudiant Garanti par l’État

La finalité du prêt étudiant garanti par l’État est de financer les frais de scolarité, le logement, l’ordinateur et la nourriture. Il peut également englober des voyages à l’étranger. Le plus important est que l’emprunteur n’a plus besoin de justifier l’usage éventuel du prêt. Par conséquent, l’étudiant peut même s’acheter une voiture.

Cependant, l’étudiant doit répondre à certaines règles. Il doit se plier aux obligations d’une information préalable. Cela se réalise toujours lors d’un entretien.  Ce type de prêt s’adresse aux étudiants de moins de 28 ans. Le nombre des prêts accordés par an est limité.

L’emprunt s’effectue sans aucune condition de ressources ni d’une caution des parents ou d’un tiers. En plus, l’étudiant n’a pas besoin de justifier ses ressources particulières. Le montant du prêt qui peut lui être alloué ne dépasse pas 15 000 euros. Les conditions d’emprunt demeurent identiques à celles des prêts classiques.

L’étudiant peut éventuellement recevoir un montant plus important. Pour cela, il faut qu’il soit inscrit dans une grande école plutôt qu’à l’Université.

ANNONCE

Conditions D’obtention d’un Prêt Étudiant

Un prêt étudiant garanti par l’État est accessible si vous êtes inscrit dans un établissement en France pour préparer un diplôme de l’enseignement supérieur français. Il peut s’agir d’une université, d’une école de commerce ou d’ingénieur, dans un lycée pour un BTS. Ensuite, il doit être majeur et âgé de moins de 28 ans à la date de la conclusion du prêt.

La nationalité française est exigée ou celle d’un État membre de l’Éspace Économique Européen. Toutefois, une résidence en France d’une manière continue depuis au moins 5 ans est à prouver.

L’obtention d’un prêt étudiant sans garant est faisable. C’est l’État qui intervient auprès des banques. Il garantit donc les prêts. Pour souscrire au prêt étudiant, vous vous adressez à l’une des cinq banques partenaires du dispositif. Ce sont les Banques populaires, le Crédit Mutuel, le CIC, les Caisses d’Épargne et la Société Générale.

Plus D’informations

Le taux d’emprunt est librement fixé par chaque établissement financier. Dans la pratique, il peut varier en fonction des types d’études poursuivies et du type de remboursement choisi. Généralement, la banque tient en considération le projet professionnel de l’étudiant, de sa filière et de son niveau d’étude.

Elle se penche sérieusement là-dessus avant d’accorder le prêt. Il est important pour vous de comparer les TAEG de chaque offre de crédit. De même, une évaluation des avantages octroyés par la banque choisie est à faire avant le contact.

La durée du prêt peut varier. Normalement, elle se trouve dans l’intervalle de 2 ans à 10 ans. Avant la signature de votre contrat, vous possédez d’un délai de rétractation de 14 jours à partir de la signature du contrat.

Le remboursement du prêt étudiant s’effectue en deux étapes. La première étape couvre une période de 2 à 6 ans. Elle correspond à la durée de vos études. À cet effet, vous pouvez choisir une franchise partielle ou totale. Il s’agit de choisir de rembourser seulement les intérêts en cours des études. Ou bien, vous ne remboursez rien du tout. Par conséquent, cette option rend le coût du crédit plus élevé au terme.

Conclusion

Le Prêt Étudiant Garanti par l'État - Comment L'obtenir

 

La deuxième étape correspond à la phase de remboursement du crédit. Elle débute en principe à la fin des études. Sa durée est totalement fonction de la première. Les remboursements ne peuvent pas être différés au-delà de 10 ans après la date d’obtention du prêt.

En cas de difficulté, l’État se porte garant à hauteur de 70% du montant total du prêt. Attention, les intérêts ne sont pas inclus. Quant aux 30% restant, ils sont pris en charge par les banques.

Pour tous les étudiants qui envisagent de postuler au prêt étudiant garanti par l’État, ils doivent bien lire le site du gouvernement à cette intention. En plus, comme ils doivent contacter directement les banques, il faut qu’ils se documentent comme il faut sur ces banques également !