Comment l’Éco-Prêt Fonctionne ? Comprendre Davantage

L’éco-prêt ou encore appelé l’éco PTZ (prêt taux zéro) est un prêt qui comme son nom l’indique est à un taux nul. Pourquoi un tel prêt ? Tout simplement pour promouvoir l’écologie et à aider au développement durable. Il est réservé aux propriétaires ayant des maisons anciennes et qui désirent faire des travaux afin de rénover du côté énergétique. Plusieurs montants et durées possibles en fonction du nombre de travaux éligibles.

Il faut aussi savoir qu’il peut se cumuler avec divers autres prêts tels que le crédit d’impôt et bien d’autres en fonction de l’institution financière choisie. La plupart des banques proposant des prêts immobiliers fournissent ce genre de crédit qui se verra coupler la plupart du temps à un autre crédit. Il n’est que rarement suffisant pour financer l’intégralité des travaux de rénovation mais ça reste une excellente aide.

ANNONCE

Vous voulez savoir comment l’éco-prêt fonctionne en détails ? Si vous remplissez les conditions pour en bénéficier et comment l’obtenir ? Je vais vous dévoiler tout cela à travers cet article afin que vous puissiez comprendre davantage en quoi consiste ce prêt et quel rôle il peut comme aide pour rénover votre logement sur le plan énergétique.

Comment l'Éco-Prêt Fonctionne ? Comprendre Davantage

Les détails de l’éco-prêt

L’éco-prêt est donc un prêt à taux zéro qui s’adresse aux propriétaires ayant des logements anciens et souhaitant les rénover de façon énergétique. Le montant ainsi que la durée du prêt est calculé en fonction du nombre de travaux que vous allez faire parmi ceux éligibles à ce crédit. Il est à noter que la durée de remboursement ne peut pas excéder les 15 ans.

Concernant le montant ça sera 15 000€ pour un travail, jusqu’à 25 000€ pour la réalisation d’au moins deux travaux parmi ceux éligibles et 30 000€ maximum au-delà de 3 travaux ou plus. Il est aussi possible d’obtenir 10 000 de prêt pour la réhabilitation du système d’assainissement non collectif.

Les travaux éligibles

Il y a 7 catégories qui permettent d’être éligible à l’éco-prêt. En plus de cela les travaux de réhabilitation du système d’assainissement non collectif ne consommant pas d’énergie permettent de bénéficier jusqu’à 10 000€ de prêt éco-PTZ. Concernant les catégories ce sont les suivantes :

– Isolation performante de la toiture
– Isolation performante des murs vers l’extérieur
– Le remplacement des fenêtres et portes par un simple vitrage vers l’extérieur
– Isolation des planchers bas sur sous-sol, vide sanitaire ou passage ouvert
– Le remplacement ou l’installation d’un système de chauffage ou d’une production d’eau chaude
– L’installation d’un système de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable
– L’installation d’une production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable

ANNONCE

Ainsi si vous avez au moins un travail dans cet catégorie vous aurez un prêt éligible jusqu’à 15 000€, 25 000€ pour deux travaux et au-delà 30 000€ maximum.

Conditions supplémentaires

Il est à noter qu’en plus d’être propriétaire de votre logement et réaliser au moins un des travaux cités précédemment, vous devez aussi faire effectuer vos rénovations par un artison ou un entreprise détenant la mention RGE (Reconnu garant de l’environnement). Si ce n’est pas le cas, vous ne pourrez pas être éligible à l’éco-prêt.

Le site du gouvernent permet de faire la recherche d’un tel professionnel afin que vous n’ayez pas de mauvaise surprise.

Votre maison doit avoir au moins été construite depuis deux ans et être déclarée comme votre résidence principe en plus d’avoir été achevée avant le premier janvier 1990. C’est aussi accessible aux copropriétaires.

Faire la demande

Comment l'Éco-Prêt Fonctionne ? Comprendre Davantage

Il faut trouver une banque ou un organisme financier qui a signé une convention avec l’état à propos de l’éco-prêt. Puis il faudra faire une demande après avoir effectué le budget de vos travaux et définis ceux qu’il y a à rénover. Il faudra remplir le formulaire emprunteur en fournissant de nombreux justificatifs.

Tout d’abord une attestation RGE de l’entreprise qui va réaliser vos travaux, justificatif que votre logement est votre maison principale, date de construction de votre logement, ainsi qu’un justificatif de vos revenus. La banque analysera votre dossier pour voir si vous êtes éligible et capable de rembourser afin de vous accorder ou non l’éco-prêt.

Attention un prêt reste un engagement que vous devez rembourser intégralement. Même quand il est à taux zéro, ça reste une somme à restituer, vous devez donc être capable de le rembourser du début à la fin.