Comment je suis arrivé à économiser de l’argent facilement

Comme beaucoup de personnes j’avais beaucoup de mal à économiser de l’argent. J’étais ce qu’on appelle une cigale. Je dépensais de l’argent sans vraiment gérer mes finances. En somme je n’épargnais jamais.

Et si cela peut vous rassurer je n’épargne toujours pas ! Mais avant toute chose et de vous expliquer le pourquoi, je vais vous expliquer comment je suis arrivé à économiser pas mal d’argent.

Dans cet article je vous présenterai mes techniques, et ma philosophie pour mettre de l’argent de côté et le réinvestir pour entamer un cercle vertueux. En somme je vous explique comment mieux gérer votre argent.

économiser de l'argent

Ma première astuce : avoir de la méthode

Si l’écrivain controversé Céline disait que les écrivains manquaient de méthode, il aurait pu dire aussi bien de lui, que des gens en général la même chose. Du moins sur le secteur monétaire.

Beaucoup de gens manquent de méthode. Ils ne savent pas comment gérer leur argent. Comment à la fois mieux dépenser, et aussi mieux budgétiser leur vie. Attention, ici on ne parle pas de devenir radin. On parle de méthode.

Une méthode veut dire que vous avez plusieurs lignes directrices avec une philosophie bien précise. Cela se résume à avoir la main mise sur votre argent, à défaut de l’inverse : que l’argent ait la main mise sur vous et que vous ne deveniez radin.

Bref vous devez avoir tout d’abord une philosophie, c’est le second point de mon article.

Ma seconde astuce : une philosophie de gagnant

Économiser pour économiser ne rime à rien. En revanche économiser pour un projet, pour une entreprise future, pour des vacances, pour des études à un sens. Votre philosophie, celle des gagnants doit se composer d’un but.

Votre but peut aussi bien être personnel que familial, que sociétal. Peu importe à partir du moment où vous en avez vous pouvez commencer un cercle vertueux qui vous verra économiser des sommes folles.

Ma troisième astuce : avoir des règles

Si avoir de la méthode, avoir une philosophie est la base, avoir des règles strictes sera la clé de voûte. Ici vous devrez déterminer sur quoi lâcher du lest, et sur quoi ne pas en lâcher.

Les règles sont dures, peu agréables, et c’est d’ailleurs pour ça qu’elles mènent au succès : car peu arrivent à les respecter.

Fixez vous de règles sur vos dépenses, exemple : pas plus de 20 € pour les sorties le week-end, pas plus de x € de course par semaine, pas plus de x € de budget fringue par mois ou tous les deux mois, etc.

Cela ne veut pas dire devenir radin ou près de votre argent, au contraire : cela veut dire encadrer la pratique. Éviter de tomber dans le piège du week-end, dans le piège des soldes, dans les pièges qu’offre la société.

Fixez des dépenses, mais ne vous fixez pas des plafonds inatteignables. Soyez juste, mais jamais dans l’excès.

Ma quatrième astuce : compter

Oui, car peu de gens comptent. Compter c’est bête, compter c’est méchant, et puis il faut se faire plaisir hein ? Non.

À partir du moment où votre argent devient nébuleux, à partir du moment où vous n’avez pas la main mise sur votre budget, vous n’avez pas la possibilité d’économiser, d’épargner, d’investir même.

Vous devez toujours compter, anticiper les dépenses, les coups durs, toujours compter en gros pas au centime près. Bref, vous devez mettre des chiffres sur vos dépenses, sur vos budgets, sur votre argent.

Cela vous permettra de comprendre pourquoi vous n’arrivez pas à économiser, et pourquoi vous n’arrivez pas à bénéficier de certains acquis. Comptez !

Ma dernière astuce : assumer un projet

Comme vous avez pu le lire, économiser pour économiser ne mène jamais à rien. En revanche économiser pour un projet a ceci d’intéressant qu’il vous aidera toujours à garder le cap.

Néanmoins, vous devez toujours garder en tête ce projet. Et l’assumer, le dire à voix haute vous permettra de refuser certaines dépenses. Que ce soit un achat d’un appareil électroménager, ou un achat personnel, avoir votre projet en tête à chaque instant vous permettra d’établir un ordre des priorités.

Vous devez toujours garder en tête ce en quoi vous croyez, ce que vous désirez. Ainsi économiser de l’argent sera non seulement justifié, mais justifiable.

Car, et c’est là mon dernier conseil : à partir du moment où vous décidez d’économiser de l’argent pour un projet qui a de la valeur à vos yeux, vous arriverez toujours à faire les bons choix pour y accéder. Moralité : assumer votre projet vous aidera à économiser facilement de l’argent.