Voici les Erreurs les Plus Courantes Faites Lors d’une Demande de Prêt

À certains stades de votre vie, il arrive une période où vous n’avez pas suffisamment de fonds pour un projet. Le principe des prêts a été créé pour se constituer en solution à cette situation. De la banque classique aux nouveaux organismes de financement en ligne, les offres sont nombreuses et alléchantes.

Dans l’empressement malheureusement, tout le monde effectue des erreurs que l’on regrette plus tard. Peu évidentes dans les moments d’effervescence, vous découvrirez dans cet article les bévues auxquelles vous devez faire attention. Vous en sortirez gagnant et satisfait de votre demande de prêt.

ANNONCE
  • Se Limiter à un Seul Établissement
  • Focaliser Uniquement sur le Taux du Crédit
  • Faire L’impasse sur les Aides Existantes
  • Se Méprendre sur les Options de Remboursement
  • Ignorer les Signes de Changement de Votre Niveau de Vie
  • Conclusion

Voici les Erreurs les Plus Courantes Faites Lors d’une Demande de Prêt

Se Limiter à un Seul Établissement

Comme la grande majorité des habitants de l’Hexagone, vous êtes affilié à une banque ou un établissement financier. Celui-ci se charge de la gestion de toutes vos transactions, et connaît théoriquement toutes les fluctuations de votre situation pécuniaire. Il semble alors évident de penser que cet établissement est le plus à même de comprendre votre demande de prêt, et de vous répondre favorablement.

Voici les Erreurs les Plus Courantes Faites Lors d’une Demande de Prêt

Cette conviction constitue pourtant une erreur. Votre banque est effectivement au courant de l’évolution de votre courbe financière. Cette position lui octroie la possibilité de donner bonne suite à votre sollicitation, ou de la refuser d’office. Sans forcément s’appuyer sur le dossier que vous allez monter, l’analyse des mouvements de votre compte pourrait lui suffire.

Vous cantonner à votre seule banque pour soumettre votre demande de prêt revient à lui confier votre avenir. D’un côté, elle peut vous taxer à un taux élevé, sachant qu’elle connaît vos ressources. De l’autre, elle peut aussi vous débouter, si elle estime que votre situation est trop risquée pour vous accorder un financement.

Quelles Solutions ?

Faites jouer la concurrence. Vous pourriez avoir l’agréable surprise de voir votre dossier obtenir un taux moins élevé. D’autre part, vous pourriez trouver des options qui n’existent pas dans votre banque, mais qui vous conviennent pourtant mieux.

Par ailleurs, cette dernière sera plus encline à reconsidérer votre cas. Elle ne voudra certainement pas prendre le risque de perdre un client, surtout s’il a une bonne situation financière. Elle pourra de ce fait vous proposer de revoir son offre, si elle sent que vous êtes attiré par un autre organisme.

Focaliser Uniquement sur le Taux du Crédit

Lorsque vous obtenez une proposition, la réaction logique est de vous précipiter sur le taux de votre crédit. Cet indice en pourcentage vous permet en effet d’effectuer des opérations rapides pour découvrir le coût total de votre prêt.

Voici les Erreurs les Plus Courantes Faites Lors d’une Demande de Prêt

Cette précipitation peut pourtant vous induire en erreur. Avant de saisir votre calculette pour procéder à des évaluations, pensez à vérifier s’il s’agit du taux de crédit, ou du taux annuel effectif global (TAEG). Dans le premier cas, vous passeriez à côté de données importantes qui sont pourtant à prendre en compte.

Le TAEG constitue pour sa part le véritable indicateur à considérer. Il intègre le taux d’intérêt du crédit, mais aussi toutes les dépenses annexes. Ces derniers comprennent toutes les autres charges qui peuvent s’appliquer à votre demande de prêt, s’il vous est accordé. Ils concernent entre autres les assurances, les frais de dossier, et les pénalités en cas de remboursement anticipé.

Quelles Solutions ?

Prenez immédiatement connaissance du TAEG dans l’offre qui vous est proposée. La banque ou l’organisme qui répond à votre demande a l’obligation de le spécifier clairement. À défaut, ou en cas de mention erronée, le prêteur peut être déchu du droit aux intérêts. L’ordonnance n° 2019-740 du 17 juillet 2019 le définit dans une proportion fixée par le juge, au regard du préjudice pour l’emprunteur.

Outre le TAEG, vous devez également tenir compte de la souplesse du prêt. La vie réservant un futur incertain, personne n’est à l’abri d’un imprévu. Vous devez alors vous assurer que l’institution ne vous impose pas des obligations trop rigides, qui risqueraient de vous mettre dans une situation d’asphyxie financière.

Faire L’impasse sur les Aides Existantes

Lorsque vous vous trouvez dans une situation d’urgence, le premier réflexe est de chercher la solution la plus rapide. Contracter un prêt permet ainsi de résoudre au plus vite un problème d’argent. La société dans laquelle vous travaillez, ou la banque peut se dévoiler comme les sources les plus proches.

Voici les Erreurs les Plus Courantes Faites Lors d’une Demande de Prêt

Malheureusement, se tourner vers une institution financière ne constitue pas toujours la meilleure solution, pour éteindre un feu. En effet, vous pourriez y perdre du temps pour préparer votre dossier et attendre la réponse. Les annonces publicitaires indiquent souvent un retour sous 48 h. Dans la réalité, le déblocage des fonds demandera systématiquement une durée plus longue. Suivant le délai que vous mettez pour l’assemblage de vos documents et l’établissement choisi, le décaissement peut prendre plus d’une semaine.

Dans un autre contexte, un prêt peut vous engager sur une période étalée. Vous pourriez alors vous retrouver dans une position plus compliquée encore que celle qui a initié votre démarche.

Quelles Solutions ?

Certaines situations requièrent inévitablement de recourir à un financement. Y mentionner d’emblée la totalité de vos besoins n’est pas toujours une bonne idée. Suivant le cas, vous pourriez être éligibles à certaines aides étatiques, notamment dans le cadre de travaux, d’investissement immobilier, ou même de santé. Informe-vous par conséquent sur les subventions existantes.

D’autre part, gardez en tête qu’un établissement financier vous taxera d’autant plus cher que la somme demandée est élevée. Pour obtenir le taux le plus bas, les aides dont vous pouvez bénéficier peuvent être considérées comme un apport personnel. Plus ce dernier est important, plus vous avez de chance de voir votre dossier aboutir. Mieux, vous pouvez profiter d’un taux réellement intéressant, si vous êtes éligibles à une subvention à taux zéro.

Se Méprendre sur les Options de Remboursement

En général, les propositions que vous adressent les différents établissements financiers comprennent une rubrique consacrée au remboursement. Seulement, après avoir étudié les parties taux et mensualités, vous oubliez de vous pencher sur les options de restitution. Trop content de voir votre demande en bonne voie, vous pourriez inconsciemment vous mettre à survoler cette partie. Il se peut aussi que vous n’ayez que peu de connaissances sur les terminologies utilisées, ce qui peut prêter à confusion.

Voici les Erreurs les Plus Courantes Faites Lors d’une Demande de Prêt

Toutes ces raisons constituent des erreurs que vous devez éviter, si vous engagez une demande de financement. Le taux peut s’avérer être avantageux, mais la méthode de remboursement pourrait vous coûter cher. En effet, rendre l’argent avec les intérêts s’effectue en mensualités régulières, prévues sur une période donnée.

Il peut cependant arriver que vous souhaitiez anticiper votre remboursement, car vos finances se portent au meilleur de leur forme. Le contraire peut aussi se produire. Les affaires peuvent tourner au ralenti, et vous empêcher d’honorer vos échéances. Dans chacun de ces cas, les modalités de restitution sont soumises à des frais supplémentaires. Si vous n’avez pas compris ce principe dès le début, vous pourriez vous confronter à une mauvaise surprise.

Quelles Solutions ?

Prenez le temps de la réflexion, qui est toujours accordé dans la proposition de l’organisme de financement. Vous pourrez ainsi mieux éplucher les détails de l’offre. Au besoin, vous pourriez vous rapprocher d’un expert pour vous expliquer les termes que vous ne connaissez pas. Vous éviterez les interprétations erronées, et serez à même de prendre la meilleure décision.

Négociez ensuite auprès de l’institution, au lieu de lui donner une réponse. Le taux, le montant des mensualités, mais aussi la souplesse du remboursement peut être discuté. Vous pouvez même demander une clause de modularité des échéances, pour vous permettre de payer plus tôt ou plus tard, sans frais supplémentaires. Au pire, vous pourriez obtenir une réduction des indemnités de remboursement anticipé.

Ignorer les Signes de Changement de Votre Niveau de Vie

À moins de lire l’avenir et d’avoir le pouvoir de l’arranger pour le mieux, le futur réserve souvent des surprises. Lorsque vous contractez un prêt, l’objectif est généralement de chercher à améliorer votre vie. L’envie de réussir votre projet peut parfois vous mener à ignorer des signes de complication.

Voici les Erreurs les Plus Courantes Faites Lors d’une Demande de Prêt

Ne pas tenir compte de ces indications peut alors vous coûter cher rapidement. Le déblocage des fonds peut en effet paraître comme une solution salvatrice. Dans la réalité cependant, le remboursement des mensualités peut constituer un véritable parcours du combattant. Un changement imprévu comme une perte d’emploi suite à un phénomène de société peut renverser votre situation financière. Le cas s’est par exemple produit durant la pandémie du covid-19, qui a mis de nombreuses personnes dans des positions précaires.

Les Solutions

Basez-vous de préférence sur les changements prévisibles qui affecteront inévitablement votre niveau de vie. L’obtention d’un contrat de longue durée peut par exemple vous assurer une source de revenus stable et permanente. Vous pouvez ainsi vous engager dans un prêt assez étalé dans le temps, pour un montant assez important.

A contrario, un départ à la retraite, ou un arrêt de travail obligé pour des raisons de santé peut impacter votre niveau de vie sur les prochains mois. Il serait alors plus sage de revoir votre projet de prêt, voire l’annuler si nécessaire.

Conclusion

Prétendre à la meilleure vie représente l’objectif de tout être humain normal. Pour y parvenir, le prêt constitue la voie la plus recourue. Ce choix nécessite cependant une bonne étude, afin d’éviter des erreurs qui pourraient transformer votre rêve en cauchemar.

Dans tous les cas, un financement reste un engagement qui vous lie sur une certaine période. Avant de confirmer votre décision, revoyez vos capacités réelles de remboursement. Prenez également connaissance de vos droits et obligations, mais aussi des conditions de l’établissement prêteur. Les conseils d’un expert peuvent en outre vous être utiles.

ANNONCE